Lecture et compréhension : en avant les stratégies

Mon projet littérature de l’an passait portait sur les contes et les fables. Mes élèves n’étaient pas vraiment connaisseurs. Ce projet a permis de mettre en évidence les thèmes de la ruse ( les trois petits cochons, le Corbeau et le Renard) et la métamorphose ( Pinocchio et la Belle et la Bête). Nous avons poursuivi sur Bernard Friot qui manipule bien son lecteur à partir de fables ou de contes…

LE CORBEAU ET LE RENARD

L’année dernière, je vous présentais notre travail autour du Corbeau et du Renard dont le texte est étudié dans le REG au CM1 @editionsretz. 

Dans cette séance, il s’agissait de comparer les deux fables de La fontaine et d’Esope et de mettre en avant les stratégies de lecture suivantes :
– résumer
– se construire une image mentale
– faire des connections texte à texte ( Esope-La Fontaine)
– Faire des inférences : faire en sorte que les élèves comprennent ce qui n’est pas dit dans le texte par l’auteur. Le « pas à pas » permet de révéler la ruse du renard c’est à dire ses différentes stratégies pour obtenir la nourriture convoitée (voir photo)
– Faire le portrait des personnages
– reformuler

tapuscrit

document 1

document 2

PINOCCHIO

J’avais demandé aux élèves de travailler directement dans le texte avec nos couleurs de questions explicites et implicites (qui, où, quand, émotions) que nous avions mises en évidence lors des leçons 

★ CLIC pour accéder aux leçons en LAM ★

Après la ruse dans le Corbeau et le Renard, nous abordons la notion de quiproquo que les élèves ne connaissaient pas. Ils ont essayé de la définir d’après les trois situations dans le texte en vain. Alors, recours inévitable au dictionnaire …

Pour « Le Corbeau et le Renard » et « Pinocchio », je me suis aidée du fabuleux travail « lecture et compréhension »réalisé par la DSDEN 72 que je vous invite à découvrir. Je l’ai un peu remis à ma sauce notamment en mettant en évidence les stratégies travaillées.

document

ISSUNBÔSHI
Cette année, mon projet est un tour du monde. Issunboshi est un conte japonais que j’ai choisi pour compléter notre travail sur les dictées hda autour du monde de @melimelunepe @editionsretz .

L’objectif avec ce texte portait sur les stratégies suivantes :
– les connecteurs
– les substituts
– les connexions avec d’autres histoires
– synthétiser les actions du personnage ( dans la partie péripéties)
– le portait du héros
– les attentes du personnages
– les prédictions ( écrire la fin du conte)

Le texte a préalablement été découpé pour mettre en évidence une nouvelle fois la structure du conte ( schéma narratif).

★ Texte et stratégies ISSUNBÔSHI ★

 

Si vous avez d’autres idées, n’hésitez pas à venir les partager ici. Je viens d’ajouter les documents du « Corbeau et du Renard » et celui de « Pinocchio ».  😉

A bientôt

 

2 commentaires à propos de “Lecture et compréhension : en avant les stratégies”

  1. Bonjour,
    merci pour ce superbe travail qui va m aider .
    Hâte de voir également ma démarche pour le corbeau et le renard et Pinocchio.
    Murielle

  2. Extra. Merci beaucoup pour ce partage. Juste une petite coquille sur le mot « passait » : Mon projet littérature de l’an passait (passé) portait sur les contes et les fables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.