Partage d’expérience : visio et REG CM

Je vous propose cet article pour vous parler de ma petite expérience réalisée en visio avec les élèves sur le support REG au CM que j’utilise habituellement en classe. L’article est un peu long, je vais essayer de vous raconter au mieux cette nouvelle organisation.

Contexte

Avant les vacances, nous n’utilisions pas la visio. Je n’étais pas prête, pas formée. De plus, les élèves sont partis avec des documents photocopiés. Je n’avais pas prévu un confinement aussi long. J’étais sur la séquence conjugaison “imparfait” qui ne nécessitait pas vraiment de voir les élèves : la démarche était connue car déjà réalisée avec les 2 séquences “présent”, les deux séquences” passé composé” et les séquences réalisées dans les classes auparavant. Les élèves faisaient les exercices en suivant mes directives écrites (sur KLASSROOM) et me renvoyaient la photo ou les photos du travail effectué. C’était bien. Mais avec la grammaire, c’est une autre histoire …

Visio-test

Nous avons réalisé deux visio-tests pendant les vacances au cours desquelles nous avons vérifié les connexions, rectifié les micros et ajusté l’utilisation du matériel : tablette ou téléphone etc… Les élèves étaient ravis de se revoir, ils ont montré leurs animaux ou leurs doudous : un moment bien agréable mais intense.

Organisation

J’avais pensé réaliser 3 groupes de 9 élèves ou de 7 à 10 élèves. J’ai proposé 3 créneaux : 10h30, 15h30 et 18h30 pour que les parents puissent s’organiser en tenant compte de leurs propres contraintes de télé-travail : car cela suppose qu’ils laissent le matériel aux enfants pendant quelques minutes. Certains parents restent dans les parages, d’autres sont présents (J’ai 3 élèves qui ont des AVS en temps de classe normal).

Après avoir réalisé un petit sondage auprès des parents, j’ai finalement retenu 2 créneaux bien équilibrés avec 13/14 élèves : 10h30 et 15h30. Je ne fais pas la visio grammaire pour 2 élèves, ce ne serait pas suffisamment interactif. Pour le soutien, c’est évidemment mieux.

Avec la prolongation du confinement, j’avais transmis de nouvelles enveloppes bien fournies de documents (en tenant compte des consignes sanitaires). J’ai essayé d’anticiper au maximum nos futurs besoins sur une période qui va au delà du 11 mai. Cela concerne tous les documents du REG CM : texte, étiquettes, fiche d’exercices.

VISIO de la séance 1 : découverte de la notion

La séquence testée est celle sur les compléments du verbe.

Sur KLASSROOM, j’ai mis le programme de la journée. Je précise en photo les documents qui seront utilisés pour cette session. J’avais retranscrit toute la séance en précisant les questions que j’allais poser et les réponses attendues. J’ai anticipé l’absence de certains enfants. Je ne savais pas si tout le monde serait au rendez-vous. Voici un extrait de mon message :

Nous avons corrigé le vocabulaire qu’il avait cherché avant la visio, fait les questions de compréhension puis commencé la notion par un questionnement ciblé.

Lors de la visio, nous avons régulé les bruits parasites autour des enfants et les prises de parole. Je donne le prénom de l’enfant que j’interroge. Les autres écoutent et peuvent lever la main pour inter-réagir. Je pose des questions mais il est aussi important que les élèves soient actifs : ils coloriaient dans le texte. c’est ce que nous faisons en temps normal en classe. Nous avons suivi la méthode, rien de bien nouveau. La séance de travail a duré 30 minutes (mais il faut ajouter 5 à 10 minutes pour le début, le temps que tout le monde s’ajuste).

Visio de la séance 2 : manipulation de la notion

Même procédé. Sur KLASSROOM, j’explique le travail du jour et je montre en photo les documents utiles à la session. J’ai mis également les étapes de la visio (déroulement de la séance que l’on trouve dans le livre REG) au cas où il y aurait des absents).

Les élèves se sont connectés avec le matériel précisé : crayons de couleur et étiquettes. On commence la visio en vérifiant qu’ils ont bien tout. Il fallait également le texte pour remettre les phrases dans le contexte.

Etape 1 : Nous avons travaillé sur les étiquettes les unes après les autres : il s’agissait d’entourer les groupes de la phrase : sujet/groupe verbal et complément de la phrase. Pourquoi travailler sur chaque étiquette et non de façon globale ? C’est pour pouvoir interroger les élèves et les rendre actifs.

Ainsi chaque élève apporte une réponse (un groupe). Les autres corrigent sur leur étiquette au cas où.

Etape 2 : on zoome sur le groupe verbal et on s’intéresse aux nouveaux compléments. On cherche d’abord à identifier le verbe puis le ou les compléments. On associe les questions : qui, quoi, à qui, à quoi, de qui, de quoi….

Beaucoup de questions mais les élèves participent tous : je me rends compte que mes repères ont changé : je tiens donc une grille dans laquelle je coche les élèves qui ont été interrogés et le nombre de fois pour être le plus juste possible et ne pas perdre les hyperactifs, les loulous qui perdent l’attention etc… Un chat passe, ça fait rire…Il faut composer avec l’environnement proche de l’élève.

Nous finissons la visio en donnant l’objectif de la séance et ce qu’ils ont appris.

Quelques élèves sont finalement restés pour faire les maths. On sent qu’ils ont besoin d’être guidés. Au départ, je garde une élève. A la fin de la semaine, c’est 6 élèves qui restent. Un élève qui a déjà fait ses maths, aime partager ce moment avec nous en prolongeant la visio. Des enfants sont seuls à la maison et la solitude leur pèse.

Visio de la séance 3 : approfondissement de la notion

La séance 3 est un approfondissement de la notion. Les élèves vont écrire des phrases en fonction de la commande générée par 2 dés : l’un “verbe”, l’autre “le nombre de compléments”.

Pour ce travail, je lance les dés et je demande à tous les enfants d’écrire leurs phrases. Ensuite, j’interroge chaque élève qui propose sa phrase. On peut discuter pour la valider ensemble. Nous avons fait cet exercice 3 fois. A la fin, nous avons pronominalisé quelques phrases. La séance a encore duré une trentaine de minutes.

Visio de la séance 4 : la leçon

Pour cette séance, nous avons fait la leçon en carte mentale au crayon à papier. Nous sommes partis de la carte mentale du complément de phrase et nous avons monté celle du complément du verbe sur les analogies (icônes, branche, contenu) et les différences. Pour cela, les élèves se sont appuyés sur les étiquettes et le texte pour avoir les compléments sous les yeux. Nous avons d’abord fait l’architecture en 6 branches afin de bien utiliser l’espace de la feuille (2 branches vers le haut, 2 vers le bas, 2 vers le milieu). Puis nous avons travaillé branche par branche : ce qu’on voit, localisation, les questions, attention, astuce…etc ..). J’interrogeais les élèves collectivement. Nous nous mettions d’accord sur les contenus.

Je n’ai pas fait de partage d’écran, je ne maitrise pas encore. Je montrais juste ma copie aux élèves. Je faisais la carte en même temps, ainsi nous étions sur la même longueur d’onde, il n’y avait pas d’élément parasite ou des informations montrées trop tôt. C’était comme au tableau , sans le tableau ! un peu simpliste mais ça a marché…

A la fin, j’ai laissé les élèves mettre la couleur.

Pour la suite de la séquence, c’est à dire la partie “exercices”, il n’y aura pas de visio en grammaire. Nous travaillerons la “production écrite”. Les élèves serront en autonomie et enverront les photos comme nous avions fait avant les vacances. Nous reprendrons le fonctionnement détaillé ci-dessus pour la séquence suivante.

Voilà ma petite expérience que je vais réitérer les semaines à venir. Cela semble convenir aux enfants et aux parents. Les avantages sont nombreux et ce que je cherche avant tout, c’est l’interaction avec les élèves. Travailler l’autonomie est intéressant mais poursuivre la réflexion ensemble en petits groupes est essentiel.

N’hésitez pas à partager votre expérience,

A bientôt

14 commentaires à propos de “Partage d’expérience : visio et REG CM”

  1. Bonjour,
    Merci pour ce partage d’expérience. Je ne me suis pas lancée pour les mêmes raisons mais je m’interroge pour la suite du confinement / déconfinement 😉
    Bonne continuation

  2. Merci pour ton retour. En zone rurale et en fonction de leur matériel aussi, les connexions sont plus compliquées. Au-delà de 5 élèves, ça devient ingérable, entre ceux qui sont déconnectés plus de 6 ou 7 fois dans la séance (ils sont tenaces, ils reviennent mais assistent en pointillé), ceux qui ne voient pas, ceux qu’on ne voit pas, ceux qui n’entendent pas… J’ai vite abandonné les demi-groupes pour passer à 4 ou 5 élèves., ceux qui me fait 5 visios pour la même séance… c’est lourd. Du coup, je ne fais que 3 séances dans la semaine.
    Mais les élèves apprécient de se voir et moi aussi.
    L’outil du CNED est facile à prendre à mains et à utiliser mais les conditions ne sont pas optimales.

      • J’ai cru que j’avais fait une faute , je viens de la chercher dans mon article pendant 5 minutes ! La visio, ça fatigie !

        Bon courage pour la suite et merci pour ton message

        • Oh, vraiment désolée de t’avoir fait perdre du temps. C’est juste que je n’arrivais pas à corriger directement sur mon commentaire.
          Je ne me serais jamais permise de te signaler une coquille de cette façon.

  3. Merci pour ton retour d’expérience.
    Avant les vacances, j’avais sauté les compléments circonstanciels pour travailler sur l’imparfait en classe à distance, chapitre qui n’a pas posé de problème puisque c’est toujours la même méthode de conjugaison.
    Après les vacances, je suis passée à la classe virtuelle avec mes 7 cm1. J’ai donc abordé les compléments de phrase, exactement de la même façon que toi pour les compléments d’objets. Ta méthode étant très détaillée, je leur donnais les documents, le travail nécessaire avant la classe virtuelle (lecture du texte, compréhension, besoin en matériel) et j’ai suivi les différentes étapes chaque jour. C’est très bien passé, et maintenant on va passer aux exercices.
    Merci Lala pour cette méthode qui est simple à mettre en place et même à distance!

  4. Bonjour,
    Ton article est très intéressant, merci pour ce partage. Je voulais savoir sur quel site de visio tu as pu mettre en place cela avec tes élèves? Je ne suis pas arrivée à le trouver dans ton article. Le site classevirtuelle du cned permet de voir 4 élèves, mais pas plus. Merci pour ton retour.

  5. Bonjour, j’ai fait la même expérience la semaine dernière en visio sur le complément de verbe.
    Je n’ai fait que le séance 2, ils avaient préparé la séance 1 en amont.
    J’utilise la classe virtuelle du cned, avec le partage d’écran et le tableau blanc, c’est comme si on écrivait au tableau.
    La connexion est difficile tout de même, mais c’est finalement plus calme qu’en classe car ils comprennent vite qu’il faut demander la parole, sinon on coupe le micro.
    As-tu une leçon à manipuler sur le complément d’objet ?
    Merci, bon courage.

  6. Bonjour,
    J’arrive à la séance que tu as présenté en modèle. Mais avec la reprise 3 jrs sur 4, je ne ferai plus autant de Visio, ce qui est dommage, surtout que les 9/10 de ma classe restent volontairement chez eux.
    J’avais 2 questions: que signifie “c’est que” avec la flèche au milieu sur la carte mentale,
    le coi peut parfois se déplacer? Il confie son livre à la bibliothécaire. A la bibliothécaire, il confie son livre. Ca marche aussi!? donc comment l’expliquer aux élèves? pour qui les distingue des CC? Ou c’est seulement avec la poste de question: qui?quoi? a qui?… qui nous permet de différencier certaines CO, de certains CC? Je ne sais pas si je suis très claire!
    Merci de ta réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.