Enseigner l’anglais à partir d’albums

Je prends enfin le temps de vous présenter le livre de ma filleule Sylvie. J’ai eu la chance de le recevoir dès sa sortie. il faut dire que j’avais suivi sa création, son montage et son arrivée. 🙂

Et je ne suis pas déçue… Je dirai même que ce petit bijou va me détourner de mon cher Muzzy. Je vais essayer de vous expliquer ce qui me plait dans cet ouvrage. Jje tiens à vous préciser que j’ai préféré la tester avant de vous en parler. J’ai débuté en période 4/5 avec l’étude de l’album “Mr Wolf’s pankakes”. Nous avons suivi une grande partie des activités proposées.

Les + de l’ouvrage

  • C’est une méthode à part entière, clé en main.
  • On peut la suivre sur 2 ans en CM1 puis en CM2.
  • Elle est d’une richesse incroyable, vous ne pourrez pas tous faire. L’avantage c’est de modifier et faire ce qui n’a pas été fait les années suivantes, ce qui fait qu’on n’est pas prêt de s’ennuyer.
  • Les albums sont très bien choisis.

  • J’aime beaucoup les indications phonétiques qui orientent bien les enseignants dont l’anglais n’est pas une langue maîtrisée. Ainsi, on peut vraiment s’appliquer sur la prononciation et proposer ce même travail aux élèves.
  • Les ressources sont multiples, variées. Tout est contenu dans le CD.
  • Sylvie vous propose des activités interdisciplinaires ou du mois des pistes dans les autres matières et c’est une mine d’or !
  • J’ai retrouvé des petits clins d’oeil comme les cartes mentales et le travail sur le vocabulaire (fleur des mots ).
  • Les ressources sont souvent numériques : chanson, conte audio, avec des liens vers youtube….

Sur Mr Wolf’s

  • Mes élèves ont bien accroché sur les activités et le l’album.
  • Nous avons même réalisé le petit-déjeuner en classe (un mélange de celui anglais et américain).

  • Les séances sont progressives et permettent de travailler du contenu langagier, phonétique et grammatical. Rien n’est laissé de côté.
  • On retrouve les 4 domaines importants : la compréhension orale et écrite, la production orale et écrite. C’est ce qui doit être travaillé à chaque séance.
  • Les traces écrites sont bien pensées : petit coup de coeur sur celle “WHO, WHEN, WHERE” : c’est ce que je travaille en littérature. La transposition en anglais est juste parfaite.
  • Le prix est correct compte tenu de la richesse de l’ouvrage.

Les – sur l’ouvrage

  • Je n’en ai pas ! On pourrait lui reprocher le fait qu’elle soit si riche. Pour moi, c’est un atout ! A vous de bien préparer vos séances et de sélectionner.en fonction de vos élèves.
  • Les albums sont peut-être difficiles à trouver mais il y a de nombreuses ressources numériques sur le net qui vous aideront à vous en passer, le cas échéant…

Indications

Pour réaliser les séances, il faut bien les travailler en amont. Il n’est pas judicieux de lancer la séance en lisant le manuel 30 minutes avant. Vous ne serez pas efficace. Les ressources sont également à prévoir si possible avant de démarrer l’album. Les séances sont très complètes parfois denses, on peut donc couper en petites “séquences”.

Si vous avez des soucis avec internet, je vous conseille de télécharger les vidéos ou chansons avant, parce que c’est ce qui m’a le plus dérangé finalement. Ce problème n’a rien à voir avec la méthode, c’est ma connexion qui était mauvaise et qui m’a fait perdre pied à plusieurs reprises. Maintenant, j’anticipe.

L’année prochaine, je poursuis avec Muzzy. Mais j’ajouterai l’étude de 2 albums, peut-être 3. Il faut savoir que mes élèves ont débuté avec Muzzy et souhaitent finir le dessin animé. C’est la raison pour laquelle je ne peux pas le laisser totalement de côté.

Comme je vais avoir des petits , je compte travailler les albums avec tout le groupe classe (CM2/CE2). J’aménagerai/ différencierai pour les plus jeunes.

Le livre “enseigner l’anglais avec les albums est un incontournable ! Je le conseille à tous, à mes PES et toutes personnes devant enseigner l’anglais avec des élèves de cycle 3. Et j’attends avec impatience le tome CYCLE 2 !

Bravo ma filleule ! Je suis fière de toi !

A bientôt

 

 

 

 

7 commentaires à propos de “Enseigner l’anglais à partir d’albums”

  1. si ça pouvait exister en Allemand, je désespère…on nous impose cette langue en Alsace sans que de vrais pépites comme celle ci existe!!

    • Je suis dans le même cas que toi… Je suis enseignante en Moselle et dans ma circo, c’est allemand obligatoire! Mais chaque P5 je triche et je fais de l’anglais…

  2. Merci Lala pour ce super partage! J’ai repéré la méthode sur internet sans oser me lancer. L’étayage que tu donnes à fini de me convaincre car j’adore travailler comme cela.
    Un album pour la classe suffit-il? Ou bien il en faut plusieurs? Y a t-il une chronologie?
    Bonnes vacances à toi .

  3. Bonjour Lala,
    J’utilise cet ouvrage avec mes CM depuis janvier et j’ai enfin trouvé une méthode d’anglais qui me convienne. J’adhère à tout ce que tu dis et j’engage les collègues à suivre tes conseils.
    J’ai trouvé tous les albums en ligne même si j’ai du en attendre certains un petit moment. Je rempile cette année avec plaisir.

  4. Merciiii ma marraine pour ce retour. Je suis ravie que ça te plaise.
    Jessica : un seul album suffit pour la classe. Oui c est chronologique car il y a quelques références aux albums précédents mais tu peux faire sans et ne faire que quelques albums décrochés. Dans ce cas, en préparant ta seance, tu verifieras si tes élèves connaissent ou non la référence et si c est essentiel pour continuer. Si c est le cas, tu insères la revision dans ta sequence.

  5. Bonjour, je me lance à la rentrée en adaptant à mes ce2, cm1, cm2… Dommage que certains albums soient introuvables 🙁

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.