Pour mon ECOLE

Je suis fière d’être enseignante mais je suis inquiète pour l’avenir de mon ECOLE

En conséquence, je me mobilise contre le projet de loi pour l’école de la confiance (qui sera voté au mois de mai) en ne publiant plus mon travail sur ce blog jusqu’à nouvel ordre !

La réforme entrainerait :

  • la suppression des directeurs d’école
  • la fusion des écoles et du collège
  • la suppression de la maternelle
  • un recrutement à bac +2 des futurs “enseignants” non formés
  • la non liberté d’expression des enseignants (article 1)
  • la suppressions de classes et une hausse des effectifs dans les classes encore ouvertes
  • la non revalorisation du salaire des enseignants.

24 commentaires à propos de “Pour mon ECOLE”

    • La loi prévoit l’école obligatoire à partir de 3 ans, pas la suppression de la maternelle. Je ne suis pas pour cette loi mais il ne faut pas dire ce qu’elle ne dit pas.

  1. Bien d’accord avec toi sur tous les points. Je ne suis plus très loin de la retraite mais j’ai des petits enfants et je suis très inquiète pour eux.

  2. Complètement d’accord avec ce que vous faites et d’accord sur ce quil est en train de se passer…. personne n’en veut alors pourquoi le faire??? Prête à raccourcir les grandes vacances mais pas sacrifier les directeurs les écoles les classes…:(

  3. Solidaire ici aussi!
    Mais mon Dieu y a pas une belle idée quelqu un ? Quelque chose pour nous entendre?????
    J en profite encore pour dire merci pour tout ce travail!

  4. Tout mon soutien. J’espère que cette action sera massivement suivie et qu’il y en aura beaucoup d’autres…

  5. Très bonne idée, les profs blogueurs ont de la visibilité et il faut que les media se saisissent du gravissime problème de l’éducation nationale avec objectivité, exhaustivité, enquêtes et reportages sur le terrain. Cette initiative sera peut-être relayée par d’autres, puis par les media. Si les parents savaient ce que les réformes impliquent pour la scolarité de leurs enfants de la maternelle au lycée, nul doute qu’ils bougeraient. Au-delà de nos conditions de travail, ce sont les conditions de réussite scolaire de tous qui sont sérieusement ébranlées.

  6. Complètement d’accord avec toi ma copine, quelle misère de voir l’éducation nationale saccagée comme ça…..

  7. Bonjour,

    Tout d’abord, comme d’autres, un très grand merci pour tout ce travail que tu as partagé.

    Je suis solidaire de ton action et partage, là-aussi comme beaucoup d’autres, ton inquiétude au sujet du devenir et de l’avenir de l’Ecole.

    Mais pardon si je semble pessimiste, qui nous entendra ? Il a fallu que “j’attende” toutes ces années pour constater à quel point aujourd’hui les enseignants en sont arrivés à être si peu considérés et ainsi pleinement réaliser le peu d’importance que nous avons. Et vraiment, je sais de quoi je parle. Pourtant, c’est bien à nous que les parents confient ce qu’ils ont de plus précieux au monde : leur(s) enfant(s).

    Ceci dit, ne rien faire, ne rien dire, ne pas parler, n’est pas une solution. Alors, oui, il faut bien essayer. Et continuer à être fier du métier que nous faisons.

    Amicalement,

    Gisèle (Toulouse)

  8. Salut Lala
    J’espère que tu ne m’en voudras pas, je t’ai piqué l’idée que je trouve excellente pour diffuser notre inquiétude grandissante. Mais si cela t’ennuies tu me le dis…
    Bises
    Dom

  9. bonjour Lala,

    Voyant tout ce que tu disais j’ai pris peur et suis allée voir le projet de loi (consultable ici : http://www.assemblee-nationale.fr/15/projets/pl1481.asp )

    En aucun cas il ne parle de supprimer la maternelle. Au contraire l’école devient obligatoire à partir de 3ans.Il ne parle que de fusion entre les classes de primaire et du secondaire pour les écoles internationnales. Pour le reste je n’ai rien trouvé qui en parlait.

    Peux-tu m’éclairer et nous mettre le lien où sont toutes les réformes que tu donnes ?

    merci

Répondre à Laurence Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.