Cartes mentales encore…

Voici 2 façons légèrement différentes pour aborder l’impératif (en conjugaison) et la proposition relative  (fonction grammaticale).

1/ L’impératif

– Je distribue les bâtonnets contenant les phrases. A deux, les élèves analyses les phrases.

7j20HClRDPMW37F0c-0nuWV6RDk

– Je note au tableau les remarques comme “il n’y a pas de pronom personnel”, “ça ressemble au présent”…

–  Nous relisons les remarques et nous cherchons ensemble ce qui peut être lié, l’idée essentielle qui se dégage de la remarque (ce qui va devenir le mot clé de la branche principale).

– Les élèves créent leur carte mentale. Je vous livre le résultat.

cm imperatif 2

2/ La proposition relative

– Je distribue toujours les phrases bâtonnets (1 pour 2). Plutôt que d’analyser les phrases, j’invite cette fois  les élèves à énoncer des points qui pourraient être commun aux phrases des autres camarades.  Ces derniers valident ou non. Nous jouons à un “Qui est-ce ?” remanié. Nous retrouvons des propositions du type :

“y a t’il un GN ?” ⇒ réponse : oui

– Pendant ce temps, je note les réponse majoritairement “oui” d’un côté et les réponses plutôt “non” de l’autre.

– Enfin, les élèves créent leur carte mentale à l’aide des notions écrites dans la partie “oui”.

cm relativeA venir : le lutin des règles en images

5 Replies to “Cartes mentales encore…”

  1. J’aime beaucoup cette façon d’aborder les nouvelles notions. Elle est inspirée du livre “L’apprentissage de l’abstraction” de Britt Mari Barth?
    Je crois me rappeler que c’était comme ça, il y a longtemps que je l’ai lu et j’avais préparé il y a des années des séances de ce type qui marchaient bien.
    Je ne sais pas pourquoi après j’ai oublié… tu me donnes bien envie de m’y mettre, merci beaucoup!

  2. Bonjour Pinpi,
    Je suis partie du “Qui est-ce?” au départ, et peut-être inconsciemment, du OUI/NON de BMB que j’ai lu lors de mon CAFI l’année dernière…
    Merci pour ton message

  3. J’utilise Xmind pour faire les cartes mentales. Je n’ai pas encore lancé mes élèves dessus mais ça ne saurait tarder. Ta démarche me plait bien, je m’en inspirerai. Merci 😉

Laisser un commentaire