Histoires pressées : manipulations !

Histoires pressées : manipulations !

J’ai commencé la lecture suivie des nouvelles de Bernard Friot. Mon premier objectif est de montrer « comment l’auteur manipule le lecteur  » autour des 4 histoires détaillées ci-dessous. Il y aura donc 4 séances. Pour chaque séance, il s’agit de donner une partie du texte dans un premier temps et la partie finale dans un second temps (basculement). Les fiches tiennent compte de ce déroulement.

1- Attendons la suite

Histoires presséesversion dys 

2- la sorcière amoureuse

Histoires pressées       Histoires pressées

questionnaire dys texte dys

3- Soupçon

Histoires pressées : manipulations !

version dys

4- Les histoires se terminent toujours de la même façon

Histoires pressées : manipulations !

version dys

* * * * * * * * * * * * * *

Histoires pressées

Cette fiche d’identité est à télécharger sur « la classe de Stef »

* * * * * * * * * * * * * 

⇒ Je terminerai les 4 séances par une leçon à manipuler dans laquelle nous reviendrons sur les manipulations de l’auteur autour des personnages, le choix des oppositions (riche/pauvre…), les références à certains contes pour les connexions, les indices pour les prédictions finales.

Histoires pressées : manipulations !

leçon à manipuler : « comment le lecteur manipule le lecteur ? »

 

⇒ Les explications du projet sur « La fabrique à histoires »

     
    

9 commentaires à propos de “Histoires pressées : manipulations !

  1. Commentaires transférés :
    1/ Joséphine Dimanche 23 Novembre 2014 à 16:40
    Je vais travailler sur Friot en période 3 avec mes CE1-CE2-CM1, je n’ai pas encore préparé je le ferai pendant les vacances.

    Je vais leur lire une nouvelle pressée chaque matin la première semaine. Donc 5 nouvelles comme introduction et ensuite je vais travailler en groupe de niveau sur des nouvelles précises où on dégagera la situation de base, l’élément déclencheur du basculement et la situation finale.

    En ce moment, je leur lis des contes, après 1 semaine ils ont dégagé la structure commune ainsi que les personnages récurrents. On commence à voir les réécritures, l’ironie, les clins d’oeil de l’auteur, les relations texte-illustrations… La littérature est tellement riche !
    Je vais suivre ton avancée avec attention et je reviendrai te dire ce que j’ai fait.

    2/ Mayleb Dimanche 23 Novembre 2014 à 18:47 Supprimer le commentaire
    Moi aussi ça m’intéresse.

  2. Bonjour,
    Merci pour ta réponse très rapide maisje ne comprends pas cooment tu utilises ta leçon à manipuler. Pourrais-tu donner un peu plus de détail s’il te plait ?
    Merci

  3. Rebonsoir Barbara
    Je demande à mes élèves de m’expliquer quelles sont les manipulations que nous avons vues dans les 4 textes étudiés de B Friot. Nous préparons le matériel puis je leur demande de m’expliquer la signification des dessins choisis sur la leçon. Nous associons ensuite le texte/mot clé sous le dessin correspondant….

  4. Bonjour,
    Je suis une jeune PE et je souhaiterais travailler sur Bernard Friot en période 2. J’avais trouvé ce thème d’étude sur un site académique, puis je suis tombée sur votre blog. Merci pour ce partage. Concernant ta leçon à manipuler, qu’entends-tu par « transformations » et par « répétition d’action » ? Quelle différence fais-tu entre « les contraires » et « les personnages opposés » ? Pour le texte 1 par exemple, les personnages viennent de deux milieux différents et sont opposés socialement. Cela ferait donc milieux différents = contraires ; personnages = personnages opposés ? Merci d’avance pour ces précisions.

  5. Bonjour Mélissa
    transformation : si le personnage se transforme (prince en crapaud, vieux en jeune prince par exemple)
    répétition d’action : même action répétée plusieurs fois dans « soupçon » (l’histoire avec le chat et l’oiseau par exemple, l’auteur cherche puis se rassure….à plusieurs reprises)
    les contraires : jeune/vieux, riche/pauvre….
    les personnages opposés : loup contre agneau ….

  6. Bonjour !

    Je trouve ces fiches absolument géniales. J’ai débuté un travail en littérature justement sur les histoires pressées mais c’est exclusivement de la lecture orale, commentaires puis donner ses impressions par la suite.
    C’est pourquoi je trouve tes fiches très intéressantes pour aller plus loin dans la réflexion ! Mais j’ai un problème … je n’arrive pas à avoir de quelles histoire il s’agit pour « Attendons la suite ». Concernant le roi et la reine qui désirent avoir un enfant j’ai pensé à Raiponce mais pour l’orpheline … Si tu sais me dire, afin que je trouve les histoires et les lise à mes élèves pour être sûre qu’ils aient ces références.

    Merci beaucoup

    • Effectivement, il y a Raiponce et la Belle au bois dormant, mais il ne faut pas aller plus loin dans le rapprochement. La petite fille pauvre, c’est « la petite fille aux allumettes »…

Laisser un commentaire