Des cartes mentales PICOT : une démarche

Au début de l’année :

Mes élèves disposent d’un lutin de règles qui va du CE2 au CM2. Comme je souhaite construire avec eux la synthèse des notions travaillées , je ne trouvais donc pas de solution avec un outil déjà construit dans lequel les leçons existaient déjà…

Puis j’ai croisé la préparation de réunion en “image mentale” de Beameline et ses cartes mentales en poésie..et je crois grâce à elles (merci Beameline, farfa, Ailleurs et dame dubois!!) avoir trouvé comment faire…

Je construirai avec les élèves la synthèse à retenir. Celle-ci sera mise dans le lutin et comme le nom l’indique, elle synthétisera les leçons déjà dans le lutin, sous une nouvelle forme…

2 avantages dans le lutin :
– les leçons déjà étudiées sont présentées de façon classique
– un schéma visuel pour aider ceux qui ont plus de mal avec la quantité d’information des différentes leçons viendra les compléter.

NB : ma synthèse sur le verbe regroupe 4 leçons (reconnaître le verbe, passé / Présent / Futur, personnes et terminaisons, le groupe du verbe)

Au milieu de l’année : qu’en est-il?

Comme je le disiais ci-dessus, j’ai construit les premières en histoire, en EDL. Mais, le but d’une carte mentale, c’est de s’approprier ou pouvoir restituer les notions à l’aide d’un outil “visuel” que les apprenants auront construit eux-mêmes…  C’est pourquoi, je m’efface peu à peu et ce sont les élèves qui construisent la carte mentale sur leur ardoise. Nous mettons ensuite en commun les idées de chacun au tableau et la carte mentale ainsi construite devient notre synthèse en EDL.

Voici la carte mentale sur la phrase interrogative ainsi obtenue jeudi dernier :

Des cartes mentales en EDL

Il ne me reste plus qu’à la créer…

Des cartes mentales en EDL

Une fois, la synthèse réalisée au tableau, je la distribue sur feuille et on vient y mettre un code couleur (par exemple pour différencier ce qui  compose le verbe, les astuces pour le retrouver, son rôle ou sa place dans la phrase, du rouge pour le verbe encadré, du bleu pour le sujet souligné etc…).

One Reply to “Des cartes mentales PICOT : une démarche”

  1. Commentaires transférés :
    1/ Stylo rouge Mercredi 30 Janvier 2013 à 17:43
    Je procède de la même manière : une “pré” carte faite avec les élèves au tableau et après je mets en forme sur l’ordi

    2/ LiLoOO95 Mercredi 30 Janvier 2013 à 18:02
    Ah génial, justement, nous avons commençé la carte mentale sur le sujet…. je ne vais pas tarder à commencer celles sur le paléo et en edl….

    3/ Lala78 Mercredi 30 Janvier 2013 à 18:05
    J’essaye de les entraîner pour que plus tard, ils en fassent aussi après avoir appris une leçon, pour vérifier s’ils la connaissent par coeur…
    Bon là, on en est juste à la création…mais ça va venir

    4/ beameline Mercredi 30 Janvier 2013 à 19:15
    super !! pas mal l’idée de les faire faire sur l’ardoise
    je retiens !!! (tu as toujours de supers idées!!)
    ps : je suis encore bloquée dans la boite à coucou

    5/ fabrick25 Vendredi 31 Janvier 2014 à 06:51
    Beau travail sur les cartes mentales!!!!!!!!

    6/ Lala78 Dimanche 2 Février 2014 à 15:23
    Merci fabrick25

    7/ Reinette Lundi 6 Octobre 2014 à 23:46
    C’est sûr que pour le coup tes élèves sont acteurs de leurs apprentissages… bravo!
    Je vais progressivement tendre à ça mais pour l’instant c’est moi qui fournit la trace écrite.

    8/ Cat Dimanche 17 Mai à 23:00
    Je viens de découvrir et je trouve ça très intéressant surtout pour ceux qui ont des difficultés . L’expérimenté sur le passé composé dans la semaine!

Laisser un commentaire