Ma grammaire en couleur au CP

1

Je vous explique mon fonctionnement sur les albums « Que d’histoire », mais ce travail peut être mené avec n’importe quel(le) album/méthode.

POULETTE CREVETTE , les premières productions

Avant de démarrer le Trésor des mots , je travaille sur les mots difficiles du texte de Poulette Crevette à l’aide des étiquettes.

→ Voici les étiquettes des 6 séances réalisées lors de l’étude de l’album POULETTE CREVETTE

Le trésor des mots et son exploitation en production écrite

A la fin de chaque texte étudié de Poulette Crevette, nous travaillons la production écrite avec ces étiquettes.

Chaque enfant reçoit une bande d’étiquettes avec les mots coloriés selon ce code :

les déterminants ou petits mots → les mots roses
les noms → les mots bleus
les verbes → les mots rouges
les adjectifs → les mots orange
les débuts de phrases →les mots verts
les mots du temps → les mots jaunes
la négation → les mots marron

Les mots sont nommés par leur couleur puis au fur et à mesure dans l’année, je les appelle par leur nom grammatical.

Chaque enfant découpe ses étiquettes et doit « écrire » une phrase (différente des voisins). Quand la phrase est juste, l’élève colle ses étiquettes dans le bon ordre, ajoute un point et illustre cette phrase précisément.

Peu à peu, les élèves enrichissent leur phrase avec de plus en plus de mots.

Dès la troisième séance, un certain nombre de phrases des élèves sont collectés dans le « livre de toutes mes histoires » pour être lues le soir à la maison.

OBJECTIFS

Au début, il s’agit de travailler sur la phrase minimale (sens et ponctuation): mot rose + mot bleu + mot rouge

Ce code de couleur de la phrase minimale est en évidence au tableau.

Au bout des 6 semaines (répétition de ce travail), les enfants ont compris le principe de la phrase, le code de couleur, nous pouvons passer à l’élaboration du trésor des mots dans lequel les mots sont répertoriés selon ce code de couleur.

LE TRESOR DES MOTS

Les explications pour construire cet accessoire sont là.

Ce petit cahier est donc découpé en 6 parties : déterminants, noms, verbes, adjectifs, début phrase et mots du temps.

A chaque production écrite, le trésor des mots est utilisé pour les guider dans leur production écrite, dans la recherche orthographique des mots.

Plusieurs modèles de début de phrases sont ainsi travaillés. Les mots à coller sont proposés par la méthode QUE d’HISTOIRE mais l’enseignant peut l’enrichir.

Toutes les étiquettes des mots des albums sont fournies avec la méthode dans le livre du maître. Vous pouvez tout reconstruire avec les mots de vos propres albums sur le même principe.

LES LECTURES SU SOIR

Chaque phrase produite par les élèves est consignée dans le cahier des lectures du soir afin que les élèves puissent les relire à la maison. On évite ainsi la lecture par coeur des phrases de l’album.

6 commentaires à propos de “Ma grammaire en couleur au CP

  1. Merci pour cet article très intéressant. Je me le mets en réserve pour les vacances d’automne, période à laquelle il faudra que je me penche sérieusement sur QDH et Poulette Crevette pour mes 3P Harmos (CP). MERCI 🙂

  2. Commentaires transférés :
    1/ beameline Dimanche 26 Août 2012 à 23:01
    je me ballade et découvre d’autres choses intéressantes
    je n’avais pas pensé aux couleurs des mots, je pêche un peu de ce coté la,
    avec mes cp je travaille plus sur les fonctions : de qui on parle ?, qu’est ce qu’il fait ?, ou ? quand ? et on souligne les groupes de mots

    2/ dixmois Jeudi 30 Août 2012 à 14:20
    Je viens de passer chez Beameline, j’y ai trouvé ton idée de mots en couleur. J’aime beaucoup.

    3/ Lala78 Jeudi 30 Août 2012 à 14:38
    Bonjour dixmois et merci pour ton gentil commentaire!!!!

  3. Merci Lala! C’est toujours extrêmement plaisant de lire comment tu fonctionnes (enfin…comment ta classe fonctionne eut été plus précis^^).

  4. Rétroliens : Lire à partir d’albums CP : cahier mémo « des mots pour écrire » – La classe d'Ameline

Laisser un commentaire