L’évaluation en maternelle

Capture d’écran 2016-03-12 à 20.45.33

Cet article fait suite à celui sur « la nouvelle maternelle ». C’est chouette, Eduscol propose enfin les documents d’accompagnement sur l’évaluation en maternelle. Ici, je vous détaille rapidement les grandes lignes de leur article, vous pouvez cliquer sur l’image en bas pour les découvrir.

Vous trouverez :« 

1/ les textes de référence

2/ le carnet de suivi des apprentissages :

Ce document est très intéressant car il vous livre de vraies pistes d’observables pour chaque grand domaine. Par exemple, le domaine oral est particulièrement riche d’indicateurs. Pour chaque domaine, on retrouve ce que l’enseignant peut observer, le contexte ou des observables pour les apprentissages suivants. Sont ainsi développés des observables pour :

Le langage oral

  • Observer le langage oral dans les trois conduites langagières fondamentales
  • Une autre manière d’observer le langage oral dans les domaines d’apprentissage
  • L’oral : échanger et réfléchir avec les autres
  • L’oral : commencer à réfléchir sur la langue et acquérir une conscience phonologique

Capture d’écran 2016-03-12 à 20.41.15 Exemple prélevé dans le carnet de suivi de Myriam

L’écrit

  • L’écrit : découvrir la fonction de l’écrit
  • L’écrit : commencer à produire des écrits et en découvrir le fonctionnement
  • L’écrit : Découvrir le principe alphabétique
  • L’écrit : Commencer à écrire tout seul

Capture d’écran 2016-03-12 à 20.41.36 exemple prélevé dans le carnet de suivi de Myriam

Agir, s’exprimer, comprendre à travers l’activité physique

  • Agir dans l’espace, dans la durée et sur les objets
  • Adapter ses équilibres et ses déplacements à des environnements et des contraintes
  • Communiquer avec les autres au travers d’actions à visée expressive ou artistique
  • Collaborer, coopérer, s’opposer

Capture d’écran 2016-03-12 à 20.48.09 Exemple prélevé dans le carnet de suivi d’Enzo

Agir, s’exprimer, comprendre à travers les activités artistiques

  • Les productions plastiques et visuelles
  • Univers sonores
  • Le spectacle vivant

Construire les premiers outils pour structurer sa pensée

  • Construire le nombre pour exprimer des quantités
  • Stabiliser la connaissance des petits nombres
  • Utiliser le nombre pour désigner un rang, une position
  • Construire des premiers savoirs et savoir-faire avec rigueur
  • Explorer des formes, des grandeurs, des suites organisées
  • Se repérer dans le temps et l’espace
  • Découvrir le monde du vivant

Explorer le monde

  • Explorer la matière
  • Utiliser, fabriquer, manipuler des objets
  • Utiliser des outils numériques

Le plus de cet article : 3 exemples de carnets de suivi (Enzo, Sami et Myriam). Celui de Myriam était l’exemple que j’avais essayé de vous expliquer dans un précédent article.

3/ La synthèse des acquis scolaires de l’élève

Le document est très synthétique et a vocation de montrer ce que l’élève sait faire, en un seul coup d’oeil tout en indiquant le cas échéant les difficultés à retravailler.

Capture d’écran 2016-03-12 à 20.38.47 CLIC sur l’image !

lala

4 commentaires à propos de “L’évaluation en maternelle

  1. Bonjour. Déjà je voudrais vous remercier pour le partage de vos documents et autres ressources qui sont passionnants et d’une très grande qualité. Je réagis à cet article sur l’évaluation en maternelle. J’ai été maîtresse de maternelle pendant quinze ans je l’ai quitée l’année dernière. Je suis de ces maîtresses qui faisaient des compte rendus de chaque activité, avec photos des enfants, explicitations des apprentissages…etc. Cela me prenait un temps fou, à ajouter au temps de préparation du matériel des ateliers… Tout ça pour dire que je suis donc allé voir sur le site éeduscol les documents dont vous parlez dans votre article et franchement j’hallucine… Peut on être sérieux deux minutes. Est ce qu’un enseignant peut réellement remplir de tels livrets? Pour moi c’est du délire … Que les institutions nous montrent de tels exemples ne nous mènera qu’à nous décourager… ce n’est que mon avis bien entendu, et je conçois qu’on puisse penser autrement, mais je tenais juste â faire entendre un son de cloche différent. je précise que je suis une maîtresse très investie qui consacre beaucoup ´ beaucoup de mon temps à mon métier. Par contre l’idée de ne noter que les progrès me semble effectivement intéressante et valorisante. Pour ma part, après quinze ans en mater je trouve qu’au final il ne devrait pas y avoir de livret, ni en ps’ et je m’interroge encore pour la moyenne section. Dire ce qui se passe â l’école et quels sont les apprentissages qui s’y déroulent est, selon moi suffisant. quoiqu’il en soit, Merci encore pour tous vos articles…

    • Bonjour zouzou94
      Tout d’abord, je te remercie pour ton commentaire qui n’est pas sans intérêt. Au contraire, c’est ensemble que l’on peut réfléchir à cette nouvelle réforme, pour ainsi permettre de mieux s’approprier les nouveaux programmes, je pense aux jeunes enseignants qui débutent notamment … Je suis assez d’accord sur l’utilité d’une évaluation du jeune élève (PS par exemple). Je ne crois pas non plus que la classe doit devenir un laboratoire d’évaluations en tout genre où l’enseignant serait un photographe en herbe (je pousse exprès la comparaison… 🙂 ) J’ai conscience qu’il y a/aura des écoles qui ne pourront pas se permettre de financer le développement des photos. Je comprends aussi que ces nouveaux programmes soient très chronophages quant à leur appropriation et leur application (ils nécessitent l’élaboration d’outils très très nombreux). J’ai la chance de visiter des PES en maternelle et je ne manque pas de demander comment chacun avance avec tout cela… : j’ai bien conscience et j’entends bien les « deux sons de cloche » 🙂
      A très bientôt

Laisser un commentaire